Road-trip en France

Pendant une grosse semaine, nous sommes partis en road-trip à travers la France en passant par ce qui nous a semblé être les points à ne pas louper. Même si nous savons que la France regorge de beaucoup d’autres lieux incroyables, ceci constitue un bon début 🙂

Nous souhaitons découvrir un maximum de pays et de cultures différentes, c’est pourquoi nous avons enchainé différents lieux en peu de temps. En créant ce road-trip, nous avons donc gardé à l’esprit que nous ne pensions pas y retourner avant de nombreuses années. 

Avec le recul, nous sommes très heureux du road-trip que nous avons imaginé. Malgré quelques imprévus, nous avons réussi à voir tout ce que nous voulions et n’en sommes pas ressortis épuisés !

Ce séjour convient particulièrement aux voyageurs actifs et matinaux qui aiment la randonnée et la nature ! Nous ne regrettons pas de n’être restés qu’une journée voire quelques heures dans certains endroits quitte à revenir dans le futur si un lieu nous a particulièrement marqué et que nous souhaiterions y consacrer plus de temps. Cela reste avant tout un choix de voyage personnel. 

Jour 1 : Mont-Saint-Michel

Direction le Mont-Saint-Michel ! Malgré notre départ tardif (vers 15h -hé oui, dernière journée de travail oblige), nous atteignons notre destination à temps pour profiter du coucher de soleil, comme nous le souhaitons. Une fin parfaite pour ce premier jour de voyage : le soleil fait flamboyer le ciel de mille nuances de couleurs, nous ne nous sommes pas pressés pour rien !  Du bord de la route nous observons d’abord le Mont de loin puis empruntons un sentier pour l’admirer d’un peu plus près … en attendant demain !  

Notre Airbnb se situait à une trentaine de minutes du Mont-Saint-Michel ce qui nous a permis d’avoir un prix intéressant. L’Airbnb était très petit mais il n’en fallait pas plus car nous ne passions que pour y dormir !

Airbnb : Saint-James (+/- 30 min en voiture du Mont-Saint-Michel)

Dîner : lasagne mangée rapidement en conduisant


Jour 2 : Mont-Saint-Michel & Dune du Pilat

C’est parti pour une matinée au Mont-Saint-Michel. Levés à 5h30, nous sommes les premiers arrivés au Mont : parking vide, personne à l’horizon ! Même si des navettes permettent d’atteindre le Mont plus rapidement, nous décidons de faire une petite balade matinale pour l’atteindre. Nous y arrivons vers 7h et nous avons bien fait ! Très peu de touristes, juste le calme et les commerçants préparant leur magasin ou restaurant pour l’ouverture. Nous profitons pour faire de jolies photos, découvrir ce lieu, relativement petit, mais plein de charme et d’histoire. D’abord une belle grimpette jusqu’à vers l’abbaye pour la visiter et profiter des belles vues. Encore une jolie balade sur la plage avant de repartir toujours à pied vers la voiture. Il est alors 10h30 et une foule impressionnante de touristes se bouscule à l’entrée arrivait transformant la quiétude des rues étroites du Mont en un parcours du combattant. C’est précisément ce que nous voulions éviter … quel bonheur 🙂

En route pour la Dune du Pilat. Encore un coucher de soleil en ligne de mire et une bonne distance pour y arriver, on joue la sécurité et on prend l’autoroute. Quel choix judicieux ! Eh oui, c’est toujours dans un de ces moments que survient la petite panne imprévisible 🙂 Celle-ci – GPS mort et radio bloquée sur volume maximum – nous fait perdre 3 heures ! Arrivés sur le parking de la Dune du Pilat, c’est au pas de course que nous attrapons nos sandwiches et gravissons quatre à quatre ce mur de sable … Yesss, le soleil nous attendait, juste prêt à dire « bonsoir ». Un spectacle grandiose qui nous fait vite oublier les contretemps de la journée.

Arrivés dans notre Airbnb vers 23h30 ! Une dernière surprise nous attend : un nuage de moustiques pour nous accueillir. Nous avons préféré en rigoler en les tuant à coup de serviettes et en dormant recouverts de la tête au pied !

Airbnb : Villenave d’Ornon (+/- 45 min en voiture de la Dune du Pilat)

Petit-déjeuner : kellogg’s et lait pris sur le parking du Mont 

Déjeuner : sandwich sur une aire d’autoroute

Dîner : sandwich en observant le coucher du soleil sur la Dune


Jour 3 : Isle-sur-la-Sorgue & Gordes

Cap sur L’Isle-sur-la-Sorgue ! Comme nous avons envie d’y déjeuner, c’est à 5h du mat que nous prenons le large. Mais aujourd’hui le sort s’acharne sur nous : La co-pilote, trop occupée à chercher une bonne musique, oublie de signaler la sortie et nous sommes bons pour un détour d’une heure. Quand nous arrivons finalement à destination c’est jour de marché, Les rues sont bondées et les parkings pleins ! Le temps de trouver une place, il est déjà 14h.Adieu le restaurant, nous explorons rapidement la ville et ses jolis canaux puis mangeons une petite salade et un sandwich près du canal avant de repartir ! Ce n’est pas grave, les imprévus arrivent et nous sommes contents de ne pas avoir fait l’impasse sur cette ravissante petite ville. 

Prochain arrêt Gordes, un des plus beaux villages de France ! Par des chemins sinueux, pentus et étroits bordés de murs en pierre sèche, nous atteignons un petit parking en haut de la colline où est perché ce village provençal aux origines gallo-romaines. Nous déambulons à pied dans les ruelles bordées de galeries d’arts et d’ateliers d’artisansoù chaque dégagement offre un point de vue à couper le souffle sur le Parc Naturel du Luberon qui l’entoure. Nous n’oublions pas les photos, et profitons d’une terrasse pour boire un thé glacé divin (définitivement un des meilleurs thés glacés auquel nous ayons goûté !) 

Impossible de passer son chemin sans aller voir l’Abbaye Notre-Dame de Sénanque un peu en retrait du centre. La route qui y mène passe par un point de vue superbe d’où le village de Gordes est visible dans son ensemble, un incontournable ! L’Abbaye étant en rénovation, nous n’y restons que peu de temps, assez pour l’admirer dans un écrin de champs de lavande de ce bleu à la fois tendre et vif aux senteurs ennivrantes ! 

Vers 17h nous reprenons la route afin d’arriver dans notre logement bien à temps pour profiter de sa piscine et son jacuzzi ! Sans aucun doute le meilleur Airbnb du séjour tant pour sa situation que pour le copieux petit-déjeuner du lendemain matin !

Airbnb : Orgon (+/- 45 min en voiture de Gordes)

Petit-déjeuner : kellogg’s et lait pris avant le départ

Déjeuner : sandwich et salade pris à un vendeur sur le marché de l’Isle-sur-la-Sorgue (pas vraiment d’adresse à conseiller)

Dîner : pizza commandées du Airbnb


Jour 4 : Sentier des Ocres & Colorado Provençal

Le Sentier des Ocres est payant et n’ouvre qu’à 9h … aujourd’hui c’est « grasse mat » 🙂 Nous arrivons tout de même avant la foule et la chaleur ! Seuls dans le parc nous prenons le temps d’observer les impressionnantes falaises rouges …sans oublier les photos, bien sûr 🙂  Un décor de film américain au cœur du Roussillon, ces paysages à couper le souffle sont le résultat de l’exploitation de l’ocre par l’homme. Arrivés un peu trop vite au bout du circuit, nous rebroussons chemin à la recherche du segment que nous avons sûrement raté … en vain ! Finalement nous avons fait deux fois la boucle dans la tranquillité du matin juste avant l’arrivée de la foule … on jubile ! 

Comme nous en avons largement le temps, nous piquons une pointe jusqu’au Colorado Provençal non loin de là. Le parc est dans la continuité du Sentier des Ocres, il offre également de belles vues sur des rochers de couleur rouge. Les deux circuits proposés passent par le point de vue incontournable du site. La seule différence est que le plus long propose un retour par la forêt. Nous repartons heureux d’avoir fait place à l’improvisation ! Un petit plus dans notre road-trip. 

Fin de journée tranquille au bord de la piscine du Airbnb situé à Marseille, non loin de notre destination du lendemain. 

Airbnb : Marseille (+/- 1h30 en voiture du Colorado Provençal)

Petit-déjeuner : servi par notre hôte 

Déjeuner : fast-food non loin du Airbnb à Marseille

Dîner : pâtes bolo au Airbnb


Jour 5 : Les Calanques de Port-Miou, Port-Pin et En-Vau & La Route des Crêtes

Aujourd’hui une étape très attendue, les calanques de Port-Miou, Port-Pin et, but ultime, En-Vau ! Encore un départ matinal (6h30) pour notre grande randonnée. Nous suivons une randonnée tracée dans l’application AllTrail. Elle nous propose d’atteindre En-Vau en passant par Port-Miou et Port-Pin en longeant la mer et en repartant via les terres. Arrivés à la Calanque de Port-Pin, nous croisons un local aussi matinal que nous, dans l’eau. Sur son conseil nous prenons la piste à l’envers : d’abord les terres jusqu’à En-Vau et retour en longeant la mer ! Cela nous permet d’arriver à la calanque d’En-Vau très tôt pour profiter de cet endroit sublime encore vide ! Y arriver n’est cependant pas de tout repos !  La dernière descente est sportive, une pente très forte impossible à faire sans s’aider de ses mains (ceci n’est pas un défi !), il faut donc y être préparé avec de bonnes chaussures de marche pour ne pas glisser et être prudent ! Mais l’effort en vaut la peine ! Quel bonheur d’être quasi seuls dans ce décor idyllique ! L’eau est glaciale, mais après l’effort sa fraîcheur nous fait du bien ! Vers 11h la foule devient envahissante – énormément de personnes atteignent également la petite plage en kayak ! C’est le moment pour nous d’entamer le retour dans l’autre sens ! La montée fut un peu plus simple mais pas sans risques, les personnes se rendant à la calanque et ceux qui en repartent doivent partager le sentier étroit, ce qui demande parfois de se tenir à des rochers le temps de se croiser. Presque arrivés au sommet, le vacarme d’un énorme rocher dévalant la falaise nous alerte … une personne chute sur plusieurs mètres. Plus de peur que de mal, heureusement ! Ça nous rappelle à la prudence ! Une fois en haut, nous mangeons quelques biscuits en guise de repas … non, non, nous ne faisons pas régime … nous avions seulement oublié d’aller faire les courses la veille 🙂  Retour avec vue sur mer, un spectacle de toute beauté à perte de vue ! 

Cette randonnée nous aura mis plus ou moins 6h sans les points d’arrêts. Cela en valait vraiment la peine et reste l’un des plus beaux souvenirs du voyage ! Il reste cependant important d’y être préparé en termes d’équipement 

  • Chaussures de marche (nous avons vu plusieurs personnes en sandales ou tongs pour marcher dans la montagne et sur des rochers parfois très glissants, très mauvaise idée !)
  • Chaussures d’eau (les plages des calanques sont composées de gros galets ce qui n’est pas toujours agréable pour la baignade !)
  • Eau en quantité (nous avions chacun pris 2 bouteilles d’eau de 2L (4L chacun) que nous avions congelé la veille afin que l’eau reste bien fraîche tout au long de la journée et quel plaisir ! – Nous avons également entendu des personnes se plaindre du manque d’eau, il vaut mieux en avoir trop que pas assez en sachant qu’il n’y a vraiment aucun point de vente dans les calanques !)
  • Crème solaire
  • Chapeau
  • Trousse de secours
  • GSM chargé (prendre un chargeur portable est toujours une bonne idée en cas de problème)

Fin de journée par la Route des Crètes, une route panoramique qui offre de nombreux belvédères d’où observer le coucher de soleil. Un joli spot où manger notre sandwich.

Nous avons ensuite atteint notre Airbnb vers 22h pour une nuit bienvenue.  

Airbnb : Carnoux-en-Provence (+/- 30 min en voiture de la Route des Crètes)

Petit-déjeuner : kellogg’s et lait pris avant le départ 

Déjeuner : biscuits pendant la randonnée 

Dîner : sandwichs en observant le coucher du soleil sur la Route des Crètes


Jour 6 : Sillans-la-Cascade & Lac de Sainte-Croix

Départ matinal pour Sillans-la-Cascade ! Deux cascades nous attendent, l’une, plus haute et plus connue, l’autre, plus secrète et préservée des touristes.

Nous avons donc atteint la première cascade en suivant un petit chemin d’une dizaine de minutes. Il s’agit là d’un ponton depuis lequel elle est visible. Il n’est pas question ici de s’en approcher ou de s’y baigner afin de préserver ce lieu. Un petit chemin dans la forêt nous conduit en une dizaine de minutes jusqu’au ponton d’où l’on peut admirer la première cascade. Pas question ici de s’en approcher ou de s’y baigner, le lieu est protégé.

La promesse d’une baignade dans la deuxième cascade nous fait bien vite poursuivre notre périple. Un saut de puce d’un parking à un autre et un nouveau parfum d’aventure nous gagne. Une petite randonnée permet d’atteindre la deuxième cascade mais les quelques indications trouvées sur certains blogs, assez floues pour garder l’endroit « secret », rendent la recherche à la fois drôle et excitante. Une première piste en montée s’avère bien vite infructueuse. Nous revenons sur nos pas, relisons attentivement les instructions et repartons dans une direction différente. Une vingtaine de minutes d’incertitude à la recherche d’un petit banc depuis lequel doivent partir des escaliers sur la gauche qui nous mèneront le long de la rivière. De temps à autre le doute nous prend mais l’envie se fait plus intense et nous nous prenons au jeu, pas question d’échouer ! Nous ne lâchons rien et enfin apparaît « LE » banc : première épreuve réussie ! La promenade se poursuit le long de la rivière qu’il nous faut suivre jusqu’à ce que ce ne soit plus possible. Il nous faut alors nous enfoncer dans une partie de forêt avec quelques montées et descentes sportives ! Pas de trace de la cascade pendant un petit moment, si bien que le doute nous reprend et nous pensons nous être trompés ! Quelques minutes plus tard pourtant nous y sommes ! Un site de rêve, vide de touristes. Un moment magique, l’impression d’avoir découvert un trésor ! Nous y restons deux bonnes heures afin d’en profiter pleinement et repartons comblés au moment où d’autres le découvrent !

Partir très tôt est sans aucun doute ce qui aura contribué à rendre ce road-trip incroyable ! Nous avons adoré explorer, douter des chemins à prendre pour finalement découvrir de magnifiques paysages et lieux alors qu’il n’y avait encore que le bruit de la nature et le chant des oiseaux, des moments si paisibles et inoubliables. Nous n’aurions définitivement pas eu ces mêmes sentiments et sensations si nous étions arrivés dans des lieux bondés et bruyants !

Nous reprenons la route en direction du lac de Sainte-Croix afin d’y passer l’après-midi et s’y baigner. Le lac est immense et de nombreux petits villages et plages de galets l’entourent. Nous déjeunons à Bauduen avant de continuer à longer le lac pour trouver une plage un peu plus calme. L’eau est délicieusement rafraîchissante. Nous le quittons enfin pour rejoindre Gréoux-Les-Bains où un bon restaurant met le point final à cette magnifique journée.  

Airbnb : Gréoux-les-Bains (+/- 45 min en voiture du Lac de Sainte-Croix)

Petit-déjeuner : kellogg’s et lait avant le départ  

Déjeuner : sandwich dans un petit restaurant de Bauduen

Dîner : restaurant l’Arlequin à Gréoux-les-Bains


Jour 7 : Gorges du Verdon

Encore un départ aux aurores afin d’entreprendre une randonnée dans les Basses Gorges du Verdon. À cette heure matinale les loueurs de kayak n’étant pas encore ouverts, l’eau semble immobile et seul l’écho de nos voix brise le silence. Après avoir longé les gorges sur pendant 30min nous montons par un chemin ombragé ressemblant étonnamment à une jungle jusqu’à une petite chapelle perchée en hauteur. Au sommet, nous sommes accueillis par des boucs et de petites chèvres qui laissent les touristes tranquilles … au moins tant qu’ils ne sortent pas de nourriture ! J  En redescendant de la chapelle, un panneau indique qu’il est possible de tourner afin de terminer la balade en longeant de nouveau les Gorges. Nous choisissons de varier les plaisirs et voir d’autres paysages … Hélas, les deux dernières heures de randonnées nous mènent sur un chemin parsemé de grosses pierres mais pas de nouveau paysage à l’horizon ni d’autres points de vue sur les Gorges du Verdon. Nous sommes tout de même contents de notre matinée. 

De plus, nous allons les revoir de beaucoup plus près cet après-midi  car  notre prochaine activité est une descente en kayak dans les Basses Gorges du Verdon. Après 4h30 de randonnée, nous avalons tout de même d’abord un rapide déjeuner avant d’enchaîner avec  quatre heures de kayak à travers les Gorges. Cette fois nous repérons d’en bas une partie du chemin que nous avons emprunté le matin même. L’eau qui est au départ très froide en raison d’un barrage situé non loin se réchauffe au plus on s’approche du Lac d’Esparron. Nous en profitons pour nous baigner en milieu de parcours. À l’entrée du Lac d’Esparron, demi-tour en vitesse pour rendre notre kayak dans les temps … non sans peine en raison du contre-courant ! Avec le recul, nous avons adoré cette journée bien sportive mais avons envié les petits bateaux électriques qui nous auraient permis de nous baigner davantage et un peu plus profiter de ce superbe lieu. 

Nous terminons la journée par un petit restaurant avant de rejoindre notre Airbnb. 

Airbnb : Gréoux-les-Bains (+/- 35 min en voiture des Gorges du Verdon)

Petit-déjeuner : servi par nos hôtes 

Déjeuner : sandwich avant de prendre le kayak

Dîner : restaurant « La Bergerie » non loin de Gréoux-les-Bains


Jour 8 : Moustiers-Sainte-Marie, la Route des Crètes & Nice

Sur les conseils avisés de nos hôtes, nous décidons, avant de rejoindre notre dernière destination, d’explorer rapidement le petit village de Moustiers-Sainte-Marie, également considéré comme l’un des plus beaux villages de France. Les ruelles au détour desquelles de petits ruisseaux cascadent joyeusement font de ce village un détour enchanteur. 

Nous reprenons la route pour Nice en passant par la Route des Crètes. Comparable à celle de Cassis, cette route offre de beaux belvédères depuis lesquels observer les Gorges du Verdon. Les falaises abruptes offrent aussi aux alpinistes de beaux parcours d’escalade. C’est impressionnant de les voir à l’œuvre, suspendus à la paroi rocheuse.

Après quelques heures de route, nous atteignons finalement notre Airbnb à Nice. Notre bonne étoile nous a trouvé une place de parking dans la rue ! C’est un signe, nous partons donc à pied découvrir la Balade des Anglais – plus longue qu’il n’y paraît ! – ainsi que les petites ruelles du centre-ville. Il y a de très nombreux touristes, mais ça fait partie de son charme. Cependant, si c’était à refaire, nous prendrions sans hésiter un hôtel dans le centre-ville pour gagner du temps. En effet, notre Airbnb est situé à  1h de marche  des animations.  

Airbnb : Nice (+/- 2h15 en voiture de Gréoux-les-Bains)

Petit-déjeuner : servi par nos hôtes 

Déjeuner : sandwich et salade pris dans une petite boulangerie dans le centre de Nice 

Dîner : restaurant « La Voglia » dans le Vieux-Nice


Jour 9 : Nice

Déjà le dernier jour ! La plage nous fait de l’œil mais manque de chance, la pluie fait son apparition un court instant. Ce n’est pas grave, nous nous posons dans un petit bar en attendant. 

Nous avions réservé une balade en bateau d’une heure dans l’après-midi afin de découvrir Villefranche-sur-Mer et le Cap Ferrat. Pour nous y rendre, nous reprenons la voiture mais vu les embouteillages et nombreux sens interdits de la ville, nous aurions peut-être été plus vite à pied. Quoiqu’il en soit, nous arrivons à temps pour cette balade assez sympathique. Ensuite nous trouvons un excellent restaurant à tapas, le dernier du voyage, un peu reculé de l’agitation du centre. 

Airbnb : Nice

Petit-déjeuner : croissants pris dans une petite boulangerie 

Déjeuner : sandwich chez un petit marchant dans le centre de Nice 

Dîner : restaurant « L’Octave » non loin du port 


Loop

Budget

Le budget tout compris (Airbnb, repas, essence, parking, péages, activité) pour ce voyage était de 1000€ pour deux personnes.

Nous espérons que ce récit vous a plu ! N’hésitez pas à nous envoyer un mail pour toute demande ou à laisser un commentaire pour qu’on puisse échanger !

xoxo 

Un commentaire sur “Road-trip en France

Répondre à Bénédicte Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s